Présentation de CAP Participation

mardi 17 janvier 2012
par  Sophie Graillat

Promouvoir et concrétiser la participation active des enfants, des jeunes et des familles

 

CAP-Participation

 « Conseil, Accompagnement & Promotion de projets participatifs »

Un département opérationnel de l’association « DEI-France »

 

 

Créée en 1999, l’association « DEI-France » est la section française de l’ONG « Défense des Enfants International » (DEI), dotée d’un statut consultatif auprès de l’ONU, de l’UNICEF et du Conseil de l’Europe. Elle a pour objectifs de promouvoir la connaissance et l’application, en France, de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE).

 

« CAP-Participation », département constitué en 2010 au sein de « DEI-France », propose à un ensemble d’opérateurs institutionnels de les aider à structurer, puis d’accompagner, leurs volontés de concrétiser des dispositions encore trop peu explorées de la CIDE : celles qui, en références à ses articles 12 et 13, consistent à faire appel à l’expression et à la participation des enfants et des jeunes, voire de leurs familles, dans un certain nombre de domaines les concernant directement.

 

● L’objet de « CAP-Participation » est double. Il en résulte deux types de prestations et services, dont le premier alimente progressivement le second.

 

1) Procurer, à titre onéreux, des conseils, des appuis et un accompagnement à la fois méthodologiques et éthiques aux décideurs et acteurs locaux, publics, parapublics ou associatifs pour que, dans le cadre de leurs compétences propres, partagées ou déléguées, ils soient en mesure d’associer concrètement, ponctuellement puis durablement, les enfants et les jeunes - et le cas échéant leurs parents et leurs familles - aux services, équipements et projets qui les concernent.

 

« Associer » consiste, en l’espèce : à susciter – en créant des conditions propices - et à recueillir l’expression des points de vue et des propositions de ces enfants, de ces jeunes, voire de ces adultes ; à veiller à ce que leur expression soit valorisée et prise en considération ; et, si possible, à définir, construire et accompagner les modalités de leur participation à telle ou telle phase de la programmation (état des lieux, conception et mise en œuvre, évaluation) au motif de laquelle ils ont été consultés de la sorte.

 

La prestation peut également comporter des actions d’information et de formation initiale ou continue des acteurs (élus, fonctionnaires et agents territoriaux, responsables associatifs) amenés à recueillir et à donner suite à l’expression des enfants et des jeunes.

 

2) Constituer - ou participer à - un réseau d’informations permettant de recueillir, de structurer et de mettre en circulation un ensemble de connaissances théoriques et pratiques relatives à l’objet précédent et, plus généralement, à toutes questions relatives à la concrétisation des droits des enfants et des jeunes à l’expression et à la participation, au quotidien et dans leurs cadres de vie, en France et à l’étranger.

 

Cette base de données, interactive et partenariale, est tout particulièrement destinée aux décideurs et acteurs locaux, aux étudiants, aux chercheurs et aux militants associatifs (notamment dans le champ de l’éducation populaire) souhaitant documenter leurs actions et leurs travaux en ce domaine, tant du point de vue des méthodes et de l’éthique des pratiques que de leurs impacts à court terme (faisabilité, pertinence, efficacité) et à long terme (éducation à la citoyenneté, à la « parentalité », etc.).

 

 

Une brochure, adressée sur demande (cf. coordonnées au verso), détaille l’identité juridique et le pilotage de « CAP-Participation », l’objet et la nature de ses prestations, ses finalités et ses cadres juridiques de référence, et une liste exhaustive de ses domaines d’interventions potentielles.

 


● Les prestations et les services de « CAP-Participation » répondent aux obligations formelles et aux besoins émergents de leurs destinataires en matière de participation des habitants de tous âges.

 

Les principaux destinataires pressentis des prestations et des services proposés par « CAP-Participation » sont les décideurs politiques et les acteurs professionnels des collectivités locales (villes et départements) et, à leurs côtés, ceux des associations conventionnées, des services déconcentrés de l’Etat et des organismes de protection sociale.

 

En plusieurs des domaines de compétences qu’ils assument, ces décideurs et acteurs constatent en effet que nombre de lois et de décrets leur font obligation d’accorder une attention accrue, dans le quotidien des fonctionnements institutionnels, à la participation des citoyen-ne-s - et plus seulement des « usagers » des équipements et des services - aux délibérations relatives aux questions qui les concernent. Des occasions et des conditions doivent donc être créées pour leur permettre de faire état de leurs pratiques et de leurs points de vue et de formuler leurs besoins, leurs aspirations, leurs suggestions et leurs propositions – y compris alternatives. Ces contributions sont dès lors de nature, en complément du recueil des avis des experts et des professionnels de proximité, à renforcer la pertinence, l’acceptabilité, l’efficacité et même l’efficience des programmes conçus et déployés à leur sujet.

 

Il s’avère désormais souhaitable de considérer les jeunes générations, en complément de celle de leurs parents, comme à la fois actrices et bénéficiaires d’une telle approche. Parvenues à l’âge adulte, elles en deviendront les délégataires. Il s’agit par conséquent d’inviter et d’accompagner les citoyens en construction que sont les enfants et les jeunes à faire dès que possible une double expérience : celle de construire leurs points de vue et d’exprimer leurs aspirations à l’occasion des programmes éducatifs, sociaux et environnementaux (au sens large de ces termes) qui leur sont destinés ; celle, ensuite, de s’y impliquer activement dans leurs divers cadres de vie.

 

Le pari est pédagogique et civique. Il s’impose à court terme et il est stimulant sur le long terme. Il est celui de l’apprentissage du dialogue ouvert et de la détermination patiente que requièrent, par la voie de la délibération collective, la satisfaction des besoins et des aspirations et l’aboutissement des projets qui y concourent.

 

Il s’attache à promouvoir des représentations et de concrétiser des pratiques permettant aux enfants et aux jeunes de figurer moins en position d’« objets » des préoccupations qu’ils peuvent inspirer aux adultes et aux pouvoirs publics qu’en position d’acteurs mobilisables en première instance. Il ambitionne, en définitive, de fédérer les espoirs placés en la personne et la créativité des enfants et des jeunes comme autant de vecteurs de leur émancipation et de leur responsabilisation progressives, et de le faire avec la visée de la continuité dans la durée.

 

Encore faut-il que les élu-e-s et les professionnel-le-s soient incités et formés à percevoir comme tels les enfants, les jeunes et les familles auprès desquels ils interviennent, et à les solliciter en conséquence. Un tel art ne saurait relever de la seule improvisation, mais bien plutôt de l’apprentissage et de la transmission délibérés.

 

● La spécificité des prestations de conseil, d’appui et d’accompagnement de « CAP-Participation »

 

Dans l’esprit de la Convention internationale des droits de l’enfant, « CAP-Participation » prend en compte l’enfant dans la diversité et la globalité de ses cadres et de ses conditions de vie, vise son « intérêt supérieur » et mobilise en conséquence un large réseau de partenaires, nationaux et locaux, susceptibles d’intervenir dans les multiples domaines de compétences des destinataires de ses prestations.

 

La démarche de « CAP-Participation » répond de même au caractère évolutif, progressif et durable de la construction des capacités de l’enfant au sein de sa famille et des collectifs qu’il fréquente. Toutes les prestations sont co-construites avec leurs destinataires. Elles reposent sur l’accompagnement de la conception, de l’expérimentation, de l’évaluation, de la consolidation, de la valorisation et de la pérennisation de leurs initiatives

 

Il est proposé en pratique, à travers une démarche contractuelle, de structurer, de développer et d’entretenir les capacités d’écoute, d’animation et d’accompagnement des collectifs d’enfants et de jeunes requises des différents adultes – élus, professionnels, acteurs associatifs, mais aussi parents – engagés de la sorte à leurs côtés. Ces capacités, auxquelles « CAP-Participation » propose d’apporter ses services dans différents domaines d’intervention, sont un support indispensable à l’adhésion des uns et des autres aux diverses démarches permettant d’initier, de partager et de concrétiser des perspectives intergénérationnelles de démocratie participative et délibérative.

 

Les prestations et les services réalisés par « CAP-Participation » le sont :

soit à l’issue d’une procédure d’appel d’offres ;

soit dans le cadre d’un accord de gré à gré.

 

Jean-Pierre Rosenczveig est le président de DEI-France - Frédéric Jésu, vice-président de DEI-France, est le responsable des services et l’animateur de l’équipe de « CAP-Participation ».

 

Contacts

DEI-France / CAP-Participation

Siège et adresse postale : 41, rue de la République - 93200 Saint-Denis

Téléphones : 01 48 30 81 98 (siège de DEI-France) - 06 14 60 46 14 (Frédéric Jésu)

Courriels : contact@dei-france.org - f.jesu@wanadoo.fr


Documents joints

plaquette de présentation de CAP-Participation
plaquette de présentation de CAP-Participation

Navigation

Articles de la rubrique

  • Présentation de CAP Participation

Agenda

<<

2013

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois